ECOUTEZ LA RADIO RAS EN DIRECT DE CONAKRY

Accusé par Paul Put de percevoir 10% de son salaire, Amadou Diaby a été auditionné ce vendredi

Accusé par l’ancien sélectionneur de la Guinée Paul Put de percevoir une commission de 10% de son salaire, Amadou Diaby, premier vice-président de la fédération guinéenne de football a été auditionné comme prévu ce vendredi, 2 août 2019 par la commission d’Éthique de l’instance, à Conakry.

Après Paul Put, le désormais ancien sélectionneur du syli national A, limogé après une participation honteuse de la Guinée à la CAN 2019, qui s’est prêté aux questions de la commission d’Éthique de la FEGUIFOOT, pas très longtemps, ce vendredi, Amadou Diaby principal accusé dans ce fâcheux dossier de racket a aussi comparu devant la même commission indépendante pour dire ce qu’il sait des faits qui lui sont reprochés par son accusateur dont entre autre, la perception des 10% sur le salaire du technicien Belge lorsque le compte bancaire de ce dernier s’épaississait mensuellement à hauteur de 30.000 euros tirés du contribuable local. La rencontre a été fructueuse en débat qui aura duré plus de trois heures. Cependant, rien n’aura filtré et aucune précision n’a malheureusement été annoncée pour la suite, à la fin de la rencontre de ce vendredi.

Devant la presse, le rapporteur général de la commission a annoncé que l’affaire est renvoyée à la semaine prochaine. « Nous avons un programme en début de semaine pour aller vite dans l’examen de ce dossier. Les éléments que nous avons eus aujourd’hui nous ont permis de comprendre que nous étions sur la bonne démarche. Vous allez nous permettre de garder ces éléments sinon le travail risque d’être compromis. Nous vous assurons que nous ferons le travail dans la transparence, dans la justice et avec le plus grand professionnalisme. Et nous allons faire en sorte que vous ayez des éléments pour informer le grand public. Lorsqu’on cherche la vérité sans passion, il faut la patience. Nous partons mollo-mollo parce que nous devons faire en sorte de tenir en compte le droit de chacun. Et nous sommes encore au niveau d’enquête préliminaire où tout le monde semble être innocent encore. Mais, ce sont les éléments qui vont déterminer le niveau de responsabilité des uns et des autres dans cette affaire » a fait savoir Me Jean Baptiste Kantara dont les propos sont mis sur la place publique par FOOT224.

Pour rappel, Amadou Diaby est toujours suspendu de ses fonctions de vice-président de la FEGUIFOOT jusqu’à la fin de l’enquête ouverte contre sa personne, peut-on lire dans le communiqué de la commission d’Éthique publié à cet effet.

Abonnez-vous à notre newsletter
Rejoignez les 150 305 autres abonnés Saisissez ici votre e-mail
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy