ECOUTEZ LA RADIO RAS EN DIRECT DE CONAKRY

Coupe Caf : Paradou AC, un adversaire redoutable pour le CIK (Guinée)

Le Paradou AC de l’Algérie fête son entrée en coupe Caf, à domicile vendredi, 09 août 2019 face au club industriel de Kamsar (Guinée) au stade Olympique d’Alger. C’est à l’occasion du tour préliminaire de la deuxième prestigieuse compétition interclubs du continent.

CIK
CIK, à l’aéroport de Conakry

Le CIK qui a quitté Conakry dans la nuit du mardi à mercredi pour l’Algérie aura face à lui un adversaire redoutable. Car, le Paradou AC dispose d’une équipe talentueuse dons les joueurs sont tirés de son académie qui par ailleurs alimente désormais même l’équipe nationale du pays. Les cas en date, notamment lors de la CAN 2019, sont ceux de : Ramy Bensebaïni (titulaire indiscutable) et Hicham Boudaoui qui étaient avec les fennecs, champions, en Égypte pour le 32e rendez-vous majeur du football.

Selon ‘Cafonline’ en Algérie, le club constitue une véritable surprise depuis deux saisons : du beau football, de jeunes talents sur le terrain, de l’engagement, de la technique et surtout une gestion sans faille malgré un petit budget.

Le Paradou AC a été fondé en 1994 par Kheireddine Zetchi (actuel président de la fédération algérienne de football), son frère Hassan et quelques amis dans le quartier résidentiel de Hydra, situé sur les hauteurs d’Alger. Le 16 août 1994 marque le début officiel de l’aventure en division Wilaya 2.

Accession après accession, en dix ans, le club rejoint la première division en mai 2005. Paradou AC commence bien mais est relégué en deuxième division en 2007.

Une retour en arrière bénéfique qui sonne le changement au sein du club. Kheireddine Zetchi, président de l’époque, fait appel à un formateur de renom, Jean-Marc Guillou, pour mettre en place une académie de football, sur le modèle de l’ASEC Mimosa considéré comme un succès à Abidjan.

Ne recrutant plus de joueurs, Zetchi se base sur la formation à l’académie, pour injecter les jeunes l’un après l’autre. Entre temps, le club descend jusqu’au troisième palier avant de faire un retour éclair en Ligue 2, puis retrouve la Ligue 1 dans la foulée après une saison exceptionnelle en 2016-2017.

Le retour parmi l’élite permet au Paradou AC de présenter ses pépites puis les vendre à l’étranger pour d’importants bénéfices : Ramy Bensebaïni à Montpellier puis Rennes, Farid El Melali rejoint Angers, Youcef Atal à l’OGC Nice, Raouf Benguit et Meziani à l’ES Tunis et enfin Zakaria Naïdji (meilleur buteur de l’exercice écoulée avec 20 buts) qui vient de signer à Gil Vicente au Portugal en attendant Haïtham Loucif et Hicham Boudaoui qui devraient rejoindre la Ligue 1 française.

Cette date sera mémorable pour le club qui prendra une autre dimension à l’occasion. Il va falloir bien négocier ce premier tour pour espérer affronter le CS Sfaxien lors du second tour.

Abonnez-vous à notre newsletter
Rejoignez les 150 305 autres abonnés Saisissez ici votre e-mail
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy