ECOUTEZ LA RADIO RAS EN DIRECT DE CONAKRY

Amadou Diaby se lâche après sa sanction : « je me battrai contre ces cabales et complots avérés…» (intégralité)

Inculpé puis sanctionné ce vendredi par la commission d’Éthique de la fédération guinéenne de football dans le dossier de racket au sein du Syli A, Amadou Diaby, le désormais premier vice-président de la même l’instance ne compte pas se laisser faire. Il prétend de se battre « contre ces cabales et complots avérés » pour dit-il, laver son honneur. Il le dit dans un message relayé par Football Factory sur sa page dans la foulée de l’officialisation des sentences contre lui et Paul Put.

Amadou Diaby a été reconnu coupable par la commission d’Éthique de la fédération guinéenne de football pour des charges portées contre lui par l’ancien sélectionneur de la Guinée – Paul Put. Le technicien belge avait signifié dans son rapport déposé au président de la FEGUIFOOT, Antonio Souaré, avant son limogeage à la tête du syli national après la honteuse participation de cette équipe à la CAN 2019, qu’il versait 10% mensuellement de son salaire à Amadou Diaby. À la suite des enquêtes, la commission d’Éthique a eu la main lourde contre l’accusé et son accusateur. Respectivement : Amadou Diaby écope 7 ans dont 5 fermes de suspension de toute activité au football à l’échelle nationale assortie de 25.000 euros à payer au titre d’amende financière. Pendant ce temps, Paul Put se voit interdit à vie de toute activité liée au football. Il est également soumis au payement d’une amende de 100.000 euros.

fb_img_15659803766043688997515488366439.jpg

Ci-dessous, le message In extenso d’Amadou Diaby

« Mes chers amis et frères je vous informe que je suis condamné à 07 ans de suspension dont 05 ans fermes de toute activité liée au sport et à une amende 25 000 euros sans jugement par la commission d’éthique de la FGF,sans aucune preuve dont le président a expressément dissuadé Paul Put de se présenter à une confrontation avec moi le 07 août 2019.
Nous apprenons curieusement que paul put a pris la clef des champs déjà le 08 août 2019 à travers un exploit d’huissier transmis au comité exécutif le 16 août 2019.
Sans répondre aux observations de mes avocats de 17 pages sur le rapport de la commission d’éthique de 02 pages et sans la moindre preuve à mon encontre, la commission d’éthique, comme la première fois me condamne, à travers un tract distillé par la presse dont je n’ai pas encore reçu notification.
J’indique que le Président de la commission d’éthique est récusé en vain par mes avocats pour être le Directeur de Guinée news, l’organe de presse le plus acharné dans la calomnie à mon égard.
Je suis serein et vous assure que je me battrai contre ces cabales et complots avérés pour laver mon honneur.
Votre frère Amadou Diaby »

Reste à savoir si Amadou Diaby va interjeter appel auprès des hautes institutions habiletés à se prononcer dans des dossiers comme tel, pour dit-il, laver son honneur.

Une autre source, nous informe qu’Amadou Diaby et ses avocats animeront demain Samedi, une conférence de presse à la maison commune des journalistes, sise à Kipé.

Abonnez-vous à notre newsletter
Rejoignez les 150 305 autres abonnés Saisissez ici votre e-mail
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy