ECOUTEZ LA RADIO RAS EN DIRECT DE CONAKRY

Amadou Diaby saisit le TAS pour «laver son honneur souillé » (communiqué)

Le premier vice-président suspendu de la fédération guinéenne de football, Amadou Diaby a saisi ce mercredi, 28 août 2019 à travers ses avocats (Me Ibrahim Malick et Me Adama Barry), le tribunal arbitral du sport – TAS pour dit-on, interjeter appel contre la décision de la commission d’Éthique de la FEGUIFOOT, l’interdisant de toute activité liée au sport pendant sept ans dont cinq fermes, assorti d’une amende de 25.000 euros.

Ainsi, l’ancien agent FIFA, devenu dirigeant de football en Guinée, Amadou Diaby compte laver devant la haute juridiction sportive, dit-il, « son honneur souillé. »

Communiqué

Pour rappel, après l’élimination du Syli national à la CAN 2019 (8es de finale), des révélations de racket ont été soulevées par l’ex sélectionneur de la Guinée Paul Put, qui soutenait dans rapport qu’il versait 10% de son salaire mensuel à un membre de la FEGUIFOOT. À la suite de cela, il a été instruit à la commission d’Éthique de l’instance locale de football de procéder à une enquête à cet effet. Après l’enquête lors de laquelle, Amadaou Diaby accusé et son accusateur Paul Put ont été entendus individuellement, la commission a inculpé le premier vice-président et a décidé de l’interdire pendant sept ans dont cinq fermes de toute activité liée au sport. De même pour Paul Put, qui a été banni à vie dans le domaine du football en Guinée et a écopé d’une amende financière de cent mille euros (100.000 euros).

Affaire à suivre !!!

Abonnez-vous à notre newsletter
Rejoignez les 150 305 autres abonnés Saisissez ici votre e-mail
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy