ECOUTEZ LA RADIO RAS EN DIRECT DE CONAKRY

6e édition du tournoi Bah Lamine : les participants à l’école des lois du football, avant le tournoi

La sixième édition du tournoi Mohamed Lamine Bah se tiendra cette année du 10 novembre au 14 décembre 2019 au stade kabinet kouyaté de Matoto, à Conakry. En prélude à cette grande compétition qui promeut le football à la base depuis 2014, les organisateurs, réunis en association dénommée « Étoile de Guinée pour l’Émergence » anciennement appelée « Étoile du Fouta », offrent une série de formations aux participants, notamment les entraîneurs et capitaines dont les équipes sont retenues pour l’édition en vue, y compris d’autres personnes qui montrent de l’intérêt pour ces ateliers initiés à cet effet.

La première journée, ce samedi 02 novembre 2019 a été animée par Moussa Bintou Kaba instructeur Caf – président de la commission des arbitres auprès de la FEGUIFOOT, accompagné par ce qui convient d’appeler la crème de l’arbitrage guinéen dont entre autres : Mario BANGOURA (ancien arbitre Fifa), Aboubacar Doumbouya, Mamadi tèrè et d’autres.

Pendant 5 à 6 heures, le formateur s’appuyant sur la projection vidéo, a éclairé la lanterne des apprenants, massivement mobilisés, sur les Lois du jeu (football) et les modifications qui s’y rapportent. C’était au sein d’une université privée de Conakry.

Pour la deuxième journée, prévue ce dimanche 3 novembre 2019, au même endroit, c’est l’entraîneur du syli local, Kanfory Lappé BANGOURA qui fera bénéficier à une soixantaine de jeunes passionnés du métier de coaching de son expertise.

À la suite de cela, la commission d’organisation déléguée par l’ONG « Étoile de Guinée pour l’Émergence », procédera ce même dimanche, au tirage au sort des équipes pour la sixième édition du tournoi Bah Lamine, qui démarre le 10 novembre prochain au stade Kabinet kouyaté de Matoto, sous le parrainage de Fodéba Isto KÉIRA, SG du ministère des sports de la culture et du Patrimoine historique de Guinée.

Faut-il ajouter, et selon les organisateurs, ces formations de deux jours s’inscrivent dans l’idée d’outiller les participants dont les entraîneurs et capitaines sont les principaux concernés, pour éviter toute éventualité qui pourrait entasser le déroulement normal du tournoi, qui jamais heureusement connu d’incidents majeurs notables, à en croire les témoins anonymes, généralement bien informés.

Abonnez-vous à notre newsletter
Rejoignez les 150 305 autres abonnés Saisissez ici votre e-mail
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy