ECOUTEZ LA RADIO RAS EN DIRECT DE CONAKRY

FEGUIHAND : présentation officielle de Jean Louis Leblond, nouvel entraîneur de l’équipe sénior Dames  

La fédération guinéenne de Handball, en abrégé FEGUIHAND, a officiellement présenté le nouvel entraîneur nommé à la tête de l’équipe nationale sénior Dames. Jean Louis Leblond, c’est son nom, a paraphé un contrat qui court jusqu’en fin 2020. Il a été présenté aux hommes de médias ce jeudi soir, 28 novembre 2019, au cours d’une conférence de presse, animée simultanément par le président de cette fédération sportive, en l’occurrence Mamadou Paye CAMARA et son nouveau collaborateur de nationalité Française, notamment Jean Louis Leblond.

DSC_0103

À sa prise de parole, le premier responsable de la FEGUIHAND, Paye Camara a relevé l’objectif assigné au nouveau coach. Il a de préférence d’entrée rappelé les hauts faits de cette équipe sénior Dames que le Français Jean Louis Leblond a la charge de diriger désormais.

« Nous sommes partis jusqu’en demi-finale aux jeux africains. Nous nous sommes dits, si nous sommes partis jusqu’en demi-finale, où on n’avait pas notre effectif au complet. Pendant que nous avons notre équipe au complet, rien ne nous empêche d’y aller. L’objectif assigné à Monsieur Jean Louis Leblond, c’est de faire qualifier la Guinée au championnat du monde de 2021, on est clair là-dessus. Lui aussi c’est ça son objectif.

Au niveau des cadettes et Juniors, nous n’avons pas de problème, [c’est deux équipes] sont qualifiées pour les deux championnats du monde [ en 2020]. »

Justement pour ce championnat du monde 2021, dont le pays organisateur est à définir, l’Afrique aura cinq places à saisir. Chaque place sera obtenue sur le terrain, a mentionné Paye Camara.

Pour sa part et déjà le nouvel entraîneur estime qu’il a trouvé un groupe avec lequel, il a eu deux stages entre le Maroc et la Guinée, dont le deuxième finit ce vendredi, 29 novembre 2019, à Conakry avec la participation de 21 handballeuses parmi lesquelles, il y’a 15 professionnelles et 6 locales, est capable de l’aider à atteindre l’objectif qui est lui est fixé pour son employeur.

Jean Louis Leblond : « Très honnêtement, je suis sûr qu’on atteindra l’objectif [de se qualifier au championnat du monde de 2021 avec l’effectif déjà disponible ]. Il y’aura peut-être des ajustements. Mais ce groupe là prouve qu’il a la capacité, il a le potentiel que je présume, a, la capacité d’atteindre l’objectif. (…) J’ai une pression mais plutôt positive. »

Pour rappel, Jean Louis Leblond ancien enseignant dans une école de handball en France, le disait-il en conférence de presse, qui fête sa première expérience en tant qu’entraîneur principal à la tête d’une équipe nationale, a été nommé à ce poste au mois d’août dernier en remplacement de Clément Petit. Après quoi, il a fait son premier stage avec quelques handballeuses au Maroc. Il est à Conakry depuis Lundi, 25 novembre courant pour son deuxième stage qui finit, on le rappelle, ce vendredi au gymnase sis dans l’enceinte du stade du 28 septembre.

Abonnez-vous à notre newsletter
Rejoignez les 150 305 autres abonnés Saisissez ici votre e-mail
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy