AFRIQUE

CAF : Ahmad Ahmad suspendu cinq ans par la FIFA, officiel !

Sous le coup d’une enquête menée par les équipes de la FIFA, Ahmad Ahmad est reconnu coupable d’avoir enfreint divers codes d’éthique. Le Malgache a de l’édition 2020 du Code d’éthique de la FIFA, ainsi que l’article 28 (Détournement de fonds) de son édition 2018.

Selon l’instance internationale du football, Ahmad Ahmad avait manqué à son devoir de loyauté. Il a accordé des cadeaux et d’autres avantages. Le Malgache a aussi géré des fonds de manière inappropriée et abusé de sa fonction de président de la CAF.

Ainsi, il est prononcé à l’encontre d’Ahmad Ahmad une interdiction de toute activité relative au football. Une interdiction prenant effet aujourd’hui et est sur le plan (administratif, sportif et autre) aux niveaux national et international pour une durée de cinq ans. Ahmad Ahmad devra en outre s’acquitter d’une amende s’élevant à 184 922 euros.

Récemment nommé président de la CAF par intérim suite au test positif d’Ahmad au coronavirus, le congolais Constant Omari va donc voir son mandat prolongé de quelques mois. Ensuite, l’Ivoirien Jacques Anouma, le Sud-Africain Patrice Motsepe, le Mauritanien Ahmed Yahya et le sénégalais Augustin Senghor, tous candidats déclarés, vont se disputer la succession  du malgache.

ALSENY BALDE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page