AFRIQUE

Côte d’Ivoire : aux dernières nouvelles, le pays ne dispose pas de stade répondant aux normes internationales

Le dernier espoir de la Côte d’Ivoire s’est définitivement envolé. Alors que le stade olympique d’Ebimpe d’Abidjan est provisoirement fermé pour des travaux, celui de Yamoussoukro ne pourra pas non plus accueillir des matchs officiels. Les conclusions du rapport de la visite d’inspection de la CAF, afin d’homologuer cet édifice pour les éliminatoires zone Afrique de la Coupe du Monde Qatar 2022, ne sont pas favorables pour la Côte d’Ivoire, selon les informations de sports ivoire.

Sur la base du rapport et des évidences photo/vidéo, la CAF note que les travaux dudit stade sont encore en phase d’exécution afin d’atteindre le niveau nécessaire pour assurer le bien-être et la sécurité des joueurs, officiels et supporters en principe attendus pour de tels matchs. Face à ce constat, la décision de la CAF est implacable.

« En conséquence, et en raison de la nécessité d’assurer les meilleures conditions lors des prochains matchs de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, nous avons le regret de vous informer que le stade ne répond pas à toutes les exigences minimales des stades de la CAF et ne sera donc pas approuvé pour les matches de qualification de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 journées 3 et 4 », annonce l’instance basée au Caire.

« Interdiction formelle » est donc faite à la Côte d’Ivoire « d’utiliser le Stade de Yamoussoukro ou tout autre stade en Côte d’Ivoire pour les matches de qualification de la coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 ».

La Fédération Ivoirienne de Football est ainsi contrainte de communiquer à la CAF le stade d’accueil choisi parmi les stades africains homologués d’ici le mercredi 22 septembre prochain. Dans le cas échéant, la CAF fixera le lieu où les éléphants recevront prochains leurs adversaires.

Alseny Baldé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page