GUINEERéactions

Élimination du syli : réaction amer, Bantama tape du poing sur la table

La Guinée a plié bagage dimanche soir en Égypte après sa lourde défaite face à l’Algérie (3-0) en huitième de finale de la CAN 2019. Un insuccès dont la manière ne cessera de faire parler en raison du manque d’implication dans le jeu de la part des joueurs du syli national hormis quelques individualités qu’on ne nomme pas dans la présente publication.

Le ministre Guinéen des sports, Bantama Sow a pathétiquement suivi le match à Conakry dans un réceptif hôtelier et c’est là qu’il a vu à distance l’équipe sénior de la Guinée se faire couler par l’adversaire algérien. Pourtant dit-il, toutes les conditions ont été créées pour le Syli national afin de réussir sa 12e participation à la CAN de football. Mais en vain. L’équipe rentre à la maison main vide.
Au terme de la rencontre Bantama Sow a réagi au micro de BECCA PRIDT et a tapé du poing sur la table.

Décryptage !

« Je pense que depuis au départ rien n’a marché. Il faut avoir l’honnêteté de reconnaître qu’on a gagné contre le Burundi [2-0] mais tout le monde a vu [l’équipe n’avait pas convaincu malgré la victoire acquise]. […] les leçons vont être tirées et les responsabilités vont être situées. Du côté de l’État, nous avons créé toutes les conditions pour que l’équipe puisse aller loin. Mais si eux, ont décidé autrement, là nous allons prendre nos responsabilités. C’est clair ! »

Au départ l’objectif assigné au Syli national était d’atteindre pour la première fois les demi-finales de la CAN, mais celui-ci est encore perdu pour l’édition 2019. La Guinée quitte au huitième de finale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page