Guinéens D'ailleurs

France : le RC Lens tente sa chance dans le dossier de transfert du Franco-Guinéen Serhou Guirassy

Promus en Ligue 1, après avoir fini dauphin du FC Lorient, les Sang et Or s’activent pour construire un effectif plus dense. C’est pourquoi, le Racing club de Lens tente sa chance dans le dossier du franco guinéen Serhou Guirassy, une tentative qui s’est avéré toutefois infructueuse.

À 24 ans, Guirassy va probablement quitter Amiens relégué en Ligue 2. Mais il convient de retenir que le club picard ne compte pas lâcher facilement son joyau qui a un contrat qui court jusqu’en juin 2022 à moins de 20 millions d’Euro. Une somme impossible à miser pour le RC Lens.  Les Sang et Or devront se porter sur d’autres pistes offensives.

En tout cas le meilleur buteur Amiénois souhaite plus évoluer en ligue 1 française pour une saison supplémentaire pour acquérir plus d’expérience. Serhou Guirassy a pour ambition d’évoluer dans l’hexagone dans un club qui dispute fréquemment les coupes européennes avant de rejoindre l’Angleterre ou des cadors comme Chelsea, West Ham, Crystal Palace ou encore West Bromwich Albion, sont aussi à l’affut pour le colosse. Pour le moment la priorité de l’ancien Lillois serait de rejoindre le stade rennais qui va disputer la ligue des champions la saison prochaine.

Voilà pourquoi l’ancien international français des U20 a dernièrement échangé avec son représentant pour tenter de trouver un terrain d’entente avec ses dirigeants. Un entretien qui n’a malheureusement pas permis de faire avancer les choses.

Le natif d’Arles garde tout même une lueur d’espoir que les deux clubs trouveront une issue favorable. Un dénouement final serait attendu cette semaine.

A rappeler toutefois que Serhou Guirassy  acheté 5 millions d’euros à Cologne en janvier 2019, a répété, samedi, à l’issue de la rencontre opposant Amiens face à Nancy, son désir de jouer pour le club breton la saison prochaine et rien d’autre.

Alseny BALDÉ, pour Africasport.org

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page