ligue 2

« Le Gangan FC est dans un statut de club privé et en conséquence… », président de la Ligue régionale de football de Kindia

Le débat sur l’appartenance de Gangan football club refait surface. Cela fait suite à l’attitude des jeunes de Kindia qui ont empêché ce mercredi matin au club présidé par Elhadj Banfa Diaby de faire son premier entrainement au stade Fodé Fissa. Ces jeunes demanderaient le départ de Banfa Diaby à la présidence du Gangan FC. Une démarche qui ne semble pas tenir la route puisque le club a été privatisé il y a près de 10 ans.

Après la sortie médiatique du président Banfa Diaby chez nous, c’est autour du président de la Ligue régionale de football de Kindia de prendre la parole en apportant des précisions sur cette affaire.

Selon Moussa Orlando Camara, le Gangan football club est une équipe privée depuis près de 10 ans et dit ne pas être d’accord avec la manière de faire de ces jeunes de Kindia qui réclament le départ de Banfa Diaby à la présidence de Gangan FC.

« Je suis imprégné de cette situation de Gangan mais moi en tant que président de ligue de Kindia, j’appartiens à une structure qui supervise les différents clubs au niveau de ma région. En conséquence, je veille à ce que le statut imprimé à chacune des équipes jouant pour notre localité, que ce statut accepté et appliqué de tous. Pour le cas précis de Gangan FC, depuis près de 10 ans Gangan est une équipe privée, il a le même statut que les 27 autres clubs de la Guinée à savoir la ligue 1 et la ligue 2. Ce sont des statuts de club privé et en conséquence, s’il y’a un preneur qui est déjà en fonction depuis deux ans, trois ans qui organise Gangan pour le cas précis de Gangan, ce n’est pas la manière qu’il faut pour que le Gangan puisse quitter au bureau exécutif maintenant là pour un autre », a-t-il indiqué dans des propos rapportés par Kindia foot.

Et d’ajouter : « Il y’a des clauses pour retirer un club à partenaire qui gère le club, il y a des critères. Présentement, le Gangan FC est dans un statut de club privé et en conséquence, il y’a un statut à respecter. Pour l’enlever il faudrait que Gangan au cours de la saison en cours qu’il puisse faire trois forfaits et ne joue pas au championnat, là on sait déjà celui qui a le club n’est plus en mesure de faire jouer son club, ça c’est le premier critère. Ensuite, en fin de saison si on consent dans les 45 jours de la préparation pour la nouvelle saison que l’équipe n’est pas en préparation, on invite le propriétaire du club à s’adresser à la famille sportive notamment, le district et la ligue de football parce que c’est elle qui veille à l’application stricte du statut des clubs privés au niveau de leur région. Donc Gangan FC est dans ce cadre là. J’ai déjà fait deux à trois réunions avec les protagonistes afin qu’ils comprennent ce n’est pas la manière pour pouvoir donner le club à un autre. C’est à l’amiable, on fait venir Banfa, l’autre groupe, le district, on s’assoit sur la table on discute mais s’ils veulent faire de la pagaille, moi je comprends, ils ne sont pas informés. En ce qui concerne le statut privé de Gangan FC », a précisé Moussa Orlando Camara président de la Ligue régionale de Kindia, selon Kindia foot.

Hamidou Bangoura

Passionné par le métier de l'information sportive. Tel (+224) 628 95 94 04

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page