Ligue amateur

Ligue amateur de Guinée : au cas où il n’y aura pas de championnat, voici ce que compte faire la LGFA

Selon la présidente du comité de normalisation de la fédération guinéenne de football, les compétitions locales vont reprendre droit au mois d’octobre prochain. Mariama Satina Diallo Sy l’avait dit lors de la cérémonie d’installation des membres du comité de gestion provisoire au sein de la LGFP.

Mais jusqu’ici on ne connaît pas à quand le championnat pour les clubs des divisions inférieures va commencer. Pourtant, c’est après cet exercice qu’on saura l’identité des deux clubs qui vont rejoindre la 2e division pour le compte de la saison 2022-23.

Invité Mardi 20 septembre 2022 dans l’émission club des observateurs sur Africasporttv (télé Web), le vice président de la Ligue guinéenne de football Amateur, organe technique qui gère le championnat des divisions inférieures a donné des explications sur le non démarrage de cette compétition locale.

Selon Namory Sylla, la LGFA est techniquement prête à date pour lancer le championnat des clubs de niveaux inférieurs. Mais le blocage est au niveau du financement que doit faire le comité de normalisation qui dirige actuellement la fédération guinéenne de football. Il dit que la ligue amateur a travaillé sur un budget prévisionnel et qu’elle a soumis à l’approbation du Conor. Ce dernier ne l’a pas validé. Au contraire, il l’a ajusté et renvoyé au bureau de la LGFA.

« Nous avons tout fait pour s’organiser et être prêts techniquement avec les règlements des différentes compétitions, Nationale 1 et Nationale 2. Ensuite, après la CAN (Cameroun 2021 ndlr), on nous a demandé de faire le budget et transmettre au CONOR. Ils ont amendé le budget que nous avions envoyé, ils ont fait le retour chez nous.

(…) après ils nous ont invités à des séances de travail avec des services compétents au niveau de la fédération guinéenne de football. Ça veut dire depuis le mois de décembre, nous avions régulièrement eu des échanges avec eux (Conor) à chaque fois qu’on nous demande quelque chose, on le fait. Au jour d’aujourd’hui, on est techniquement prêt, mais nous n’avons pas encore reçu quelque chose de la part de la fédération guinéenne de football sans (laquelle, ndlr) on ne peut pas organiser les différents championnats ».

A date, la Ligue amateur décide de dire la vérité aux clubs qu’elle représente sur ce qui se passe pour dégager sa responsabilité.

« Nous la LGFA, nous avons des mandants, c’est-à-dire se sont des clubs de divisions nationales. Le bureau a conclu finalement d’essayer de les informer officiellement de la situation qui prévaut pour qu’ils sachent qu’on n’est pas resté tranquille, qu’on a fait notre devoir pour qu’ils puissent jouer ».

Sur la question de savoir au regard de tout ce qui se passe, si l’on part vers une saison blanche pour les clubs amateurs de Guinée, le vice président de la LGFA a répondu en ces termes :

« (…) c’est trop compliqué, les gens n’y croient pas tellement », a brièvement répondu le vice-président de la LGFA.

Au cas où il n’y aura pas de championnat que compter faire le bureau de la Ligue amateur, Namory Sylla a expliqué que la LGFA s’appuiera ainsi sur des dispositions prévues dans les textes pour des cas non prévus.

« Il y a toujours une disposition dans les règlements que ça soit statuts ou autre pour des cas non prévus. Au cas où il n’y aura pas de compétition, c’est cette disposition là des cas non prévus qu’on pourra se rabattre pour prendre des décisions qui seront acceptées de tous », conclut-il.

Mohamed Aguilou DIANE

Hamidou Bangoura

Passionné par le métier de l'information sportive. Tel (+224) 628 95 94 04

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page