Page Noire

M’Baye Schusta Diagne parle de feu Sékou Touré (ancien Syli), « un immense talent est décédé »

Un immense talent est décédé ce 08 juin 2021 au Vieux continent. Il s’agit de Feu Sékou Touré Billy Makoï. Ce rock, dur du Syli National, de l’AS Kaloum a tiré sa révérence à l’âge de 60 ans. Formé à Jackson dans l’équipe informelle de Feu Ibrahima Sory Conté ‘’ FITE-lamizana’’ l’ère du terrain de la piste à Kaloum.

Ce monument de football des années 80 a laissé une empreinte indélébile dans le gotha du football guinéen et Africain. Durant 15 ans il a appartenu à l’équipe A du Syli National avec une belle génération composée de M’biaye N’diour, de Mohamed lamine Sylla ‘’Gangan’’, de Gabert, de Abdoulaye Emerson, de Djibril Gassama ‘’ DEDE’’, Joe Galé, Ibrahima Barry ‘’ Maibra’’, Malbanga, Mao de Kindia, Mazo Sylla etc…

Les caractéristiques de feu Sékou Touré Billy Makoï étaient sa présence physique, techniquement il était à l’aise et toujours prêt à aller au charbon. Billy était imbattable dans les duels jusqu’à 1993 il était au sommet de son art et le grand frère de la génération de Titi Camara et de Salam Sow nous a quittés au moment où l’on a besoin de lui.

Une année anecdote nous vient en idée quant on évoque la fabuleuse carrière de feu Sékou Touré, le premier guinéen qui a vu son contrat signé par ses agents à Conakry précisément au Stade de la mission. Lors d’une éliminatoire de la coupe d’Afrique 1992 à Dakar. La République de Guinée cherchait une victoire impérative à Freetown (Leones Stars étaient venus battre le Syli à Conakry 1-2 avec les Bakalla).

La manche retour El. Aboubacar Titi Camara occasionna le pénalty, toute l’équipe avait une peur bleue de tirer et Sékou Touré transforma ce pénalty important pour le Syli de Guinée. On terminera deuxième dans notre poule derrière le Cameroun. Ce garçon qui avait son staff Ajax à Kaloum n’a jamais déçu lors d’une rencontre de football que ça soit dans les tournois inter-quartiers, chez les différentes catégories des jeunes du Syli National et dans l’AS Kaloum.

On se souvient de sa fougue lors du match retour de la coupe d’Afrique des clubs champions entre l’AS Kaloum de feu Kader Sangare et les Forces Armées Royales du Maroc de Mohamed Timoumi (Ballon d’or Africain 1985). A l’aller Kaloum perda 0-3 et au retour il renversa le score 3-0 et au tir aux buts Kaloum échoua face à l’équipe Marocaine. Selon quelques indiscrétions et la chambre noire à l’époque (leurs gris gris avaient choisi feu Sékou Touré, mais finalement la direction et le bureau du Club de l’AS Kaloum n’avaient pas choisi cette alternative de perdre feu Sékou Touré Billy Makoï en 1985 face aux FAR du Maroc à cause d’un match de football).

Tous ses sacrifices consentis méritent d’être soulignés et récompensés. Toutes nos condoléances à la famille sportive guinéenne, au peuple de Guinée, à sa famille Biologique, à l’Association des Anciens internationaux, au quartier Coronthie, à Conakry 1, à l’AS Kaloum etc …

Paix à l’âme de notre illustre disparu feu Sékou Touré Billy Makoï

M’Baye Schusta Diagne Consultant Sportif, 622 60 28 13

Hamidou Bangoura

Passionné par le métier de l'information sportive. Tel (+224) 628 95 94 04

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page