Réactions

Nomination de Bea Diallo (Jeunesse & sports) : voici ce qu’en disent des observateurs sportifs « …c’est déjà une bonne chose, mais ce que… »

Lansana Bea Diallo est le nouveau ministre de la jeunesse et des sports de la Guinée à dater du mardi 02 novembre 2021. L’ancien boxeur international Belgo Guinéen a bénéficié la confiance du président de la transition guinéenne, colonel Mamadi Doumbouya qui l’a promu à ce poste par un décret du pouvoir central. Une nomination sur laquelle, notre rédaction a fait réagir certains confrères journalistes de la place. C’était en marge d’une conférence de presse tenue ce mercredi 03 Novembre 2021 au stade Général Lansana Conté dans le cadre du match Horoya vs Satellite FC, en Ligue 1 de Guinée, édition 2021-22.

Pour Alpha Mady Touré, journaliste au groupe Cismédias, la promotion de Béa à ce poste de ministre de la jeunesse et des sports, est une bonne chose parce que le promu a été un ancien sportif. Cependant, dit-il, le fait d’avoir été ancien sportif de haut niveau n’est pas forcément synonyme d’être un bon administrateur.

Alpha Mady Touré « c’est un ancien sportif, c’est déjà une bonne chose, mais ce que je voudrais simplement dire qui ne doit pas échapper aux gens, c’est que ce n’est pas parce qu’on a été un sportif de haut niveau qu’on peut être un bon administrateur de sports ou un bon ministre des sports. On a vu l’exemple d’Aboubacar Titi Camara qui n’a pas été forcément le meilleur ministre des sports de ces dernières années. L’avantage de Bea, il a été député européen parce qu’il va démissionner, en Belgique. Il a travaillé sur des sujets concernant le sport (…), il a longtemps travaillé dans le développement du sport (…) Ça peut être un avantage pour lui », espère-t-il.

Poursuivant son intervention, le rédacteur en chef de Cistv, Alpha Mady Touré estime que le nouveau patron des sports doit se pencher sur les crises auxquelles font face presque toutes les associations sportives nationales et la participation de la Guinée à la prochaine coupe d’Afrique des nations à laquelle le Syli national est qualifié.

« L’autre chose qu’il va falloir gérer, c’est là qu’on va juger sa capacité managériale. C’est au niveau des crises qu’il y a dans l’ensemble des fédérations sportive de Guinée, il y en a beaucoup, dans toutes les disciplines pratiquement. Il va falloir se pencher surtout sur la coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2022. On espère pour la première fois un ministre du sport et non un ministre du football », dira-t-il en conclusion de ses mots.

Idrissa Somparé – FIM

Pour sa part Idrissa Somparé, chef service des sports du groupe Fréquence Infos Médias – FIM : « pense que c’est une chance pour les sportifs parce que c’est un ancien sportif qui prend la tête du département. C’est évident qu’il a un regard un plus pointu là-dessus parce qu’il connaît la vie d’un sportif. Je crois qu’il va apporter plus parce qu’il a une notoriété internationale. C’est un ancien sportif qui eu à vendre son image à travers le monde. En plus il fait signe de patriotisme parce qu’à un moment donné il a envoyé un de ses combats, qui est resté dans son histoire. Il a fait vivre le public guinéen son combat.

À un moment donné il avait investi dans des clubs comme le Hafia (où il était président, ndlr). Je crois que ce retour pourrait apporter de l’espoir et surtout vendre l’image du sport guinéen à l’international. Peut-être que (sa nomination) pourrait motiver d’autres qui trainent les pays, parce que c’est un binational, il a la nationalité belge et guinéenne. »

Quant à Amadou Labaya Camara – journaliste sportif et membre de la cellule de communication du Horoya AC, il estime que celui qui a porté sa confiance à Bea Diallo ne s’est pas trompé puisque, soutient-il, c’est un homme du sérail du département qu’il occupe désormais. Il ajoute dans la foulée que le travail fondamental qui attend le promu est celui de rassembler la famille du sport guinéen.

Amadou Labaya Camara

« A l’état naturel le président (de la transition, ndlr) ne s’est pas trompé puisque (Bea) est un homme de sérail. C’est un ancien sportif qui fait beaucoup de communication pour le développement du sport en Guinée. Maintenant qu’il est nommé, j’ose croire qu’il va matérialiser tout cela pour faire des états généraux pour permettre à tout le monde de conjuguer le même verbe. Je crois que le travail fondamental à mon avis qu’il devrait prendre à bras-le corps c’est de chercher à rassembler toute (la famille du sport guinéen, ndlr) ».

Faut-il noter que Lansana Béa Diallo est un ancien boxeur international Belgo Guinéen qui a pris part à 47 combat dont plusieurs victoires à son actif selon les informations de Wikipédia. L’homme est âgé de 50 ans.

Hamidou Bangoura

Passionné par le métier de l'information sportive. Tel (+224) 628 95 94 04

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page