Handball

Révélation : un entraineur guinéen accusé de vouloir fuir en Europe !

Prendre la poudre d’escampette en marge d’une compétition, est souvent une attitude qu’on dénonce chez des athlètes africains, mais pas très souvent à leurs encadreurs, surtout dans le cas guinéen.

Cela semble être évité de justesse dans le milieu de ceux qui ont pour métier d’entrainer les sportifs en Guinée.

Selon le président de la fédération guinéenne de handball Mamadouba Paye Camara, son désormais sélectionneur de l’équipe nationale U20 cadette Jean Marie Bangoura, aurait pris les clés du champ s’il avait réussi à accompagner les handballeuses lors du championnat du monde de la petite boule que la Macédoine du Nord avait abrité cette année en Europe du Sud. L’accusé n’a pas effectué le déplacement parce que son dirigeant dit qu’il lui a dit qu’il ne pouvait pas engager sa responsabilité en faveur de quelqu’un sur qui, il aurait eu des informations qui ne sont pas de nature à l’honorer par la suite.

« Ce que je vais vous dire plus loin, Jean marie, si on l’envoyait, il allait fuir. Il avait déjà planifié ça. Parce qu’on partait sur l’espace Schengen. Je l’ai dit en face, tu ne seras pas entraineur de cette équipe parce que ma responsabilité à l’ambassade pour avoir le visa Schengen sera engagée et je ne veux pas m’engager pour toi. A cause de toi, toute la Guinée ne va pas être bloquée. Donc tu n’iras pas. J’assume ce que je dis », a révélé l’officier de police et président de la fédération guinéenne de hanball, Mamadouba Paye Camara lors d’une conférence de presse qu’il avait animée en compagnie de son comex au gymnase de la discipline à Conakry le 22 août dernier.

Hamidou Bangoura

Passionné par le métier de l'information sportive. Tel (+224) 628 95 94 04

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page