AFRIQUE

Sénégal : un match de Navetane émaillé d’incidents

De gros dégâts notés ce lundi après-midi au stade Ngalandou Diouf de Dakar lors de la demi-finale du championnat national populaire communément appelé Navetane qui opposait l’ASC Thiawlene à celle de Guiff. Ladite rencontre a été transformée en un champ de bataille.

En effet, les supporters de l’ASC Thiawlene n’ont pas cautionné l’avance acquis par l’ASC Guiff au détriment de leur équipe. Par la suite, ces inconditionnels de l’ASC Thiawlene très remontés, ont bouleversé le climat convivial qui régnait sur les gradins du stade Ngalandou Diouf. Dans la foulée, les forces de l’ordre ont tenté de rétablir l’ordre, mais en vain. Finalement, un supporter âgé d’une vingtaine d’années y a perdu la vie. Les dégâts matériaux et une cascade de blessés s’en ont suivi.

Par ailleurs, les supporters ont brûlé le gazon synthétique, arraché les poteaux et ont rebroussé chemin laissant derrière eux le chaos total.

Contacté au téléphone par Africasport, le président de L’ONCAV (l’organe dirigeant du Navetane Sénégalais) dont le sigle signifie : L’organisation Nationale pour la Coordination des Activités de Vacances, Mr Kane se dit dégoûter et déplore et condamne ce qui s’est passé avec la dernière énergie. Ces genres de situations qui déshonorent la concorde nationale n’ont pas leurs places dans le sport et force restera à la loi, a-t-il lâché.

Faut-il rappeler que c’est le deuxième jour d’affilé que ces genres d’émeutes se produisent au Sénégal après ceux du dimanche dernier à l’arène nationale empêchant même la tenue du combat qui était tant attendu entre Papa Sow et siteu.

Sécouna DIENG

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page