AUTRES

Stade du 28 septembre : notre confrère Nani Diabaté victime de propos injurieux…

Notre confrère journaliste sportif, Mahmoud Nani Diabaté a été la cible des menaces et propos injurieux de la part des joueurs de la SAG de Siguiri vendredi 07 mai 2021 au stade du 28 septembre de Conakry. C’était après le match qui a opposé cette équipe de la savane guinéenne à la Flamme Olympique (0-0) dans le cadre de la 18e journée de la Ligue1 locale.

En tête de chapitre dans ce comportement anti sportif dont se sont rendus coupables des joueurs de la SAG, le nom de leur gardien de but est cité par le disponible jeune reporter sportif et photographe, Nani, qui d’ailleurs est revenu sur les faits malheureux qu’il a subis au terme de la confrontation : Flamme vs SAG.

‘Au fait après le match (Flamme vs SAG, ndlr) nous étions en interview avec coach Camus. C’est ainsi le portier Mohamed Sam Soumah a commencé de m’insulter en disant : c’est ce bâtards qui nous critique, avec d’autres injures grossières. Après (l’interview du) coach nous sommes allés prendre Alpha Oumar. C’est là maintenant (…) d’autres se sont ajoutés au portier. Ils voulaient même venir m’attaquer mais les autres les a retenus. Ils continuaient toujours a m’insulter. (C’est ainsi le coach adjoint Gakou et Kanmory sont venus auprès de moi pour me remonter le moral (y compris) le responsable de sécurité du stade et Momo Fofana notre confrère ‘. A-t-il narré pour nous au téléphone.

Mais que reporchent-ils de toi, ces joueurs de la SAG jusqu’à se comporter de la sorte à ton égard ? ‘La cause juste parce que je critique les mauvaises prestations du club’, a renchéri le jeune journaliste sportif du site Djiguiprod, a qui notre rédaction adresse ses encouragements dans l’exercice dans de ce noble métier.

Faut-il préciser que toutes nos tentatives auprès de l’autre camp afin d’avoir sa version des faits, se sont révélés vaines. Du moins pour l’instant.

À suivre…

Hamidou Bangoura

Passionné par le métier de l'information sportive. Tel (+224) 628 95 94 04

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page