Feguifoot
A la Une

Amadou Diaby : « si je dois parler du bilan de la fédération… » ancien premier vice-président de la FÉGUIFOOT

Amadou Diaby était l’invité de l’émission les « Grandes Gueules » chez nos confrères du groupe Hadafo média (notamment Espace Radio et Télé) ce jeudi 15 avril 2021. L’ancien premier vice-président de la fédération guinéenne de football se prononçait à cette occasion sur plusieurs questions concernant l’institution à laquelle il relevait ces quatre dernières années.

Dans les débats, l’invité a été emmené à évoquer le bilan de la FEGUIFOOT. Une question que Sieur Diaby n’a pas visiblement voulu donner une suite favorable. Plutôt, Amadou s’est penché sur ce qu’il dit avoir apporté personnellement lorsqu’il était en poste avant de faire l’objet d’un soupçon de corruption dans une affaire de racket sur le salaire de l’ancien sélectionneur du Syli national, le Belge – Paul PUT.

« Si je dois parler du bilan de la fédération, je ne pourrais pas parce que je n’ai fait que deux ans de mandats (sur quatre, ndlr). Je vous parle de mon bilan personnel parce que quand l’équipe nationale a perdu (lors de la CAN 2019, ndlr) on m’a fait porté le chapeau. Mon bilan personnel, c’est moi qui ai amené les deux bus qui sont à la fédération parce que la Guinée n’avait pas bus. C’est moi qui ai fait venir le partenariat français pour pouvoir remettre notre académie (nationale, ndlr), c’est moi qui est fait venir des binationaux (tels que : Amadou Diawara, Julian Jeanvier, on en passe). C’est moi qui ai organisé Forward (un projet de FIFA) en Guinée parce que Forward devait aller en Côte d’Ivoire. C’est grâce à moi la Guinée avait joué la finale de la CAN U17 en Tanzanie. J’ai contribué pour qu’Antonio vienne à la tête de la fédération guinéenne de football (…) ». A expliqué Amadou Diaby qui a été blanchi récemment par le Tribunal Arbitral des Sports (TAS) dans le dossier de racket et pour lequel il avait été lourdement sanctionné par le comité d’éthique de la FEGUIFOOT, notamment à sept ans dont cinq fermes d’interdiction de prendre part à toute activité liée au football sur le plan national, assorti d’une amende financière de 25 000 euros.

Hamidou Bangoura

Passionné par le métier de l'information sportive. Tel (+224) 628 95 94 04

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page