ÉDITO
A la Une

Congrès électif FEGUIFOOT : Bouba Sampil, un pauvre affamé et indécis, veut-il manger partout ?

Libre Opinion !

Sans aucun doute, Bouba Sampil – président de l’association sportive du Kaloum est aux côtés de Kerfalla Camara pour le congrès électif de la fédération guinéenne de football – prévu vraisemblablement au 30 Avril 2021 à Conakry. Ces deux hommes étaient ensemble lors de la conférence de presse en faveur de laquelle le président du Hafia FC a officiellement exprimé sa candidature pour briguer la présidence de la FEGUIFOOT.

Bouba Sampil comme tout le monde le sait dans ces derniers temps et même la situation déshonorable dans laquelle végète son club (salaires impayés aux joueurs) l’exprime valablement, il traverse des moments difficiles en terme de finances. Conscient de sa situation actuelle, il chercherait à alimenter ses poches de diverses sources auprès des nantis qui vivent dans le milieu du football guinéen. Le président de l’AS Kaloum ressemble dans ce jeu mercantiliste à un pauvre affamé qui se voit dépourvu de toute capacité morale et même physique de prendre une décision juste et de l’assumer.

Il vous souviendra qu’il n’y a pas plus de quatre mois, le président de la fédération guinéenne de football – Antonio Souaré, selon des indiscrétions dignes de toutes croyances, aurait offert 25 billets d’avion et 50 mille dollars à Bouba Sampil afin qu’il puisse financer les frais de déplacement de son club qui se rendait en Mauritanie pour la manche retour du tour préliminaire de la coupe de la CAF, édition 2020-21. Cette assistance de Sieur Antonio s’inscrirait dans une visée électoraliste puisque tout le monde savait qu’il y a le congrès électif de la FGF pour le renouvellement de son bureau exécutif cette année. Le pauvre Bouba étant membre statutaire aurait ainsi apporté une voix de plus dans l’urne secrète au président sortant de la FEGUIFOOT et candidat à sa propre succession. Mais rien n’en sera en faveur de Souaré au niveau de Kaloum. Sauf renversement de situation à une allure incroyable de 360°. Sinon, la messe est dite déjà à l’avance !

Bouba qui a snobé Antonio Souaré, en dépit des largesses qu’il a bénéficiées du propriétaire du Horoya AC, est parti s’accrocher ongle et bec à Kerfalla Camara alias KPC, dit-on, pour soutenir la candidature de ce dernier. Tenez-vous bien, cette initiative du dirigeant de l’ask serait moyennant d’une saignée financière qui ne dira pas publiquement son nom. À KPC de savoir s’y prendre… Ne dit-on pas qu’il ne faut pas se moquer du malheur d’autrui, lorsque l’on est susceptible de subir le même sort.

Bref, au regard de tout ce qui précède ci-haut, peut-on en conséquence s’arroger le droit de dire sans risque de se tromper que Bouba Sampil est un pauvre affamé et indécis, qui veut manger partout ?

À chacun son commentaire…

Hamidou Bangoura

Passionné par le métier de l'information sportive. Tel (+224) 628 95 94 04

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page