FeguifootGUINEE

FEGUIFOOT : le face-à-face, Paul Put-Amadou Diaby, annoncé…

Après leur audition individuelle par la commission d’Éthique de la fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT) l’un après l’autre à des temps différents, Paul Put ancien sélectionneur de la Guinée et Amadou Diaby, premier vice-président de l’instance locale du sport roi, devraient livrer un duel sans merci cette semaine (à compter du 5 Août 2019). Chacun d’eux aura à cœur de se défendre dans le fâcheux dossier de racket dont la révélation s’est vite répandue sur la Guinée comme une foudre, au lendemain de l’élimination humiliante du Syli national par l’Algérie (3-0), aux huitièmes de finale de la CAN 2019. Le trophée de laquelle a été remporté par les fennecs en battant le Sénégal en finale (1-0).

Amadou Diaby, accusé par Paul Put de percevoir 10% de son salaire, s’est prêté aux questions de la commission Éthique de la FEGUIFOOT vendredi dernier pour livrer sa version des faits. Les débats ont été fructueux et ont duré plus de trois heures. Mais rien n’a filtré malheureusement des propos de l’accusé dans l’opinion publique. Le rapporteur de la commission indépendante avait juste révélé dans la presse que la procédure va se poursuivre sans préciser à compter de quelle date.

Avant lui, Paul Put qui continue à respirer de pleins poumons l’air guinéen, en dépit de son chômage depuis son limogeage à la tête du syli national par la FEGUIFOOT pour insuffisance de résultats, a été le premier à se plier aux exigences de comparution de la commission d’Éthique. Après son passage, il a été révélé dans les médias qu’il aurait confirmé ses accusations contre Amadou Diaby qu’il plonge dans un dossier honteux de rackets. Les principaux faits tournent autour des 10% de commission que le premier vice-président percevrait sur le salaire du technicien belge. À l’époque, ce dernier, Paul Put voyait son compte bancaire s’épaissir mensuellement de 30.000euros tirés du contribuable guinéen contre finalement et regrettablement zéro résultat

Cette semaine, d’après nos sources auprès de la FEGUIFOOT, le face-à-face de l’année, Paul Put – Amadou Diaby devrait avoir lieu sous l’arbitrage des enquêteurs. La commission d’Éthique qui tient ce dossier déshonorable aurait à l’idée de confronter tête-à-tête, l’accusé et son accusateur, vu qu’ils sont tous à Conakry. Et cela devrait avoir lieu, entre trois dates : les 5, 7 et 9 août, à Conakry (l’heure à définir).

Ce duel qui va se jouer en l’absence du grand public sportif de la Guinée, victime de la chose, devrait se tenir dans un lieu secret, concluent nos informateurs anonymes auprès de la fédération guinéenne de football.

Notons que Paul put est désormais ancien sélectionneur de la Guinée puisqu’il a été démis de ses fonctions. On le rappelle, pour insuffisance de résultats. Et, Amadou Diaby est également suspendu par la commission d’Éthique jusqu’à la fin de l’enquête, précise un communiqué publié à cet effet.

Wait and see !!!

Hamidou BANGOURA (KIBOLA)

Tel : (00224) 628 95 94 04

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page