GUINEE
A la Une

Guinée | CAN 2025 (enquête exclusive) : flou artistique autour de 6 milliards GNF destinés au COCAN

Pendant que le prétendu détournement de plus de 200 milliards de francs Guinéens au ministère de l’enseignement professionnel, continue de défrayer la chronique, des interrogations sur ce qui s’apparente à un autre scandale financier retentissent au Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique. Il s’agirait de la ‘’volatilisation ‘’ de plus de 6 milliards de francs guinéens dans la régie du COCAN. Ce montant a été décaissé depuis septembre dernier mais jusqu’ici, aucun membre du COCAN n’a perçu un franc ni en salaire, ni pour le fonctionnement de l’organe. Selon une enquête réalisée par un journaliste de la Radio Espace Guinée.

En effet, c’est depuis le 19 février 2019 que le COCAN (Comité National d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nation 2025) a été créé par décret du Président de la République et placé sous son autorité. L’organe a pour mission d’assurer la bonne organisation de l’événement (CAN) en liaison étroite avec les structures de la CAF. Dans les mêmes attributs, le COCAN se doit de proposer au gouvernement les orientations stratégiques et le plan d’action à mettre en œuvre dans le cadre de l’organisation de la compétition.

En mars 2019, le premier ministre Kassory Fofana par arrêté a procédé à la nomination des membres du COCAN avec à sa tête le ministre des sports Sanoussy Bantama Sow.

Le même arrêté mentionne que les dépenses de fonctionnement du COCAN 2025 sont imputables au budget national de développement (BND). Ainsi, une régie financière de 8.727.875.000 francs Guinéens a été accordée à l’organe pour son fonctionnement au titre 3 du budget pour son fonctionnement en 2020.

Le même mois, étant en retard dans les préparatifs de l’organisation de cet événement sportif à dimension continentale qui attire plusieurs investissements dans le pays, le COCAN a aussitôt demandé la mise à disposition de 2.081.968.750 francs Guinéens en régie d’avance avec pour objectif la prise en charge des dépenses liées au fonctionnement du COCAN 2025 au compte du 1er trimestre 2020.

Pendant que les membres peinent jusqu’ici à savoir si ce montant a été décaissé ou pas, une autre demande de 6.645.906.250 francs Guinéens a été faite par voie dite : ‘’Procédure Normale Aménagée’ ‘avec pour objet mentionné : Dépenses diverses de la …???

Au cours de nos enquêtes, sur la base des documents à notre disposition, ce montant de plus de 6 milliards a été payé par la banque centrale via l’ordre de virement OV : 2020-5022 à la date du 10 septembre 2020 sur le compte numéro : 2011000148 suivant l’ordre du Ministère de l’Economie et des Finances avec pour référence FT/20255/78375.

De septembre à nos jours, les membres du COCAN 2025 s’interrogent sur la destination qu’a prise ce magot. Et depuis janvier, aucun montant n’a été versé aux membres et aucun kopeck dépensé encore moins en investissement; les employés de bureau n’ont rien reçu non plus et les fournisseurs qui ont aidé à équiper le siège, seraient toujours aussi à l’attente du règlement de leurs factures.

Par ailleurs, selon nos informations, un peu plus de 2 milliards 81 millions qui avaient été initialement demandés en régie d’avance, ont aussi été engagés au niveau de la chaîne des dépenses.

Question, qui est responsable de ce saignement financier ? Est-ce un acte solitaire d’un Zoro budgétivore ou d’un groupe de bourgeois restreint au sein du COCAN ? Un peu plus de 8 milliards ne peuvent pas comme par enchantement disparaître de la sorte.

Pourtant, pour chaque engagement de dépenses, il faut obligatoirement un arrêté de mise en place de la régie sur la base de la demande formulée par le COCAN à travers son Président.

Affaire à suivre…

ALSENY BALDE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page