AFRIQUE

Maroc : des journalistes sportifs de la FAAPA renforcent leurs capacités

Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA)

Venus de 25 pays d’Afrique de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA), ces hommes renforcent leurs capacités pour un meilleur traitement des questions relatives à la couverture des grands évènements nationaux.

A l’occasion de l’ouverture de ce séminaire de formation lundi, 23 mai 2022 à Rabat (Maroc), le secrétaire général de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA), Mohamed ANIS qui a présidé la cérémonie a indiqué que ce thème ; « Maitrise des techniques pour la bonne pratique du journalisme sportif », cette rencontre de 05 jours s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des journalistes sportifs pour la bonne pratique du métier.

Au cours de la rencontre, ces journalistes sportifs vont se familiariser sur les concepts entre autres, technique et pratique du journalisme sportif ; le journalisme sportif à l’ère du digital ; sport et enjeux de développement socio-économique et déontologie et éthique professionnelle du journalisme sportif.

Plus loin, le secrétaire général de la FAAPA dira que ce séminaire de formation, premier du genre, s’inscrit dans le cadre du plan d’action de l’organisation au titre de l’année 2022, qui a été approuvé par le conseil exécutif de cette fédération panafricaine lors la réunion de Dakar, au Sénégal, tenu en novembre dernier.

« Il a notamment pour objectifs de renforcer les capacités des journalistes sportifs pour un meilleur traitement des questions relatives à la couverture des grands événements sportifs nationaux, régionaux et internationaux, promouvoir les performances et la productivité des journalistes sportifs lors de la couverture et le traitement de l’information sportive, favoriser les échanges d’expériences et consolider les capacités des journalistes à produire des contenus innovants en matière d’information sportive, tout en respectant les principes de l’éthique professionnelle et de la déontologie journalistique », a expliqué M. Mohamed ANIS.

M. ANIS ajoute que dans cette optique, les agences de presse africaines sont appelées à contribuer activement au développement de l’information sportive africaine et être de plus en plus en phase avec les profondes mutations qui caractérisent ce domaine, sachant que la pandémie du Covid-19 a lourdement impacté le secteur de la presse.

Depuis Rabat, Minkael Camara envoyé spécial.

Hamidou Bangoura

Passionné par le métier de l'information sportive. Tel (+224) 628 95 94 04

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page