ECOUTEZ LA RADIO RAS EN DIRECT DE CONAKRY

CANA ZONE II : des journalistes guinéens à l’école du lexique de la natation

La Guinée va abriter du 1er au 3 novembre prochains la 3e édition du championnat d’Afrique juniors, CANA (confédération africaine de natation) zone II de natation. En prélude à cet événement continental, premier du genre dans le pays, depuis la création de la fédération guinéenne de la natation et de sauvetage (FEGUINAS) en 1964, des journalistes, ont été outillés ce jeudi sur le lexique de cette discipline. L’initiative est de la fédération tutelle.

Au total, une vingtaine de journalistes venus des médias publics et privés du pays ont pris part à cette session de renforcement de capacité, qui s’est tenue au complexe de Marocana (piscine), sis dans la commune de Dixinn. Il a été question pendant trois heures pour les formateurs composés des entraîneurs, des arbitres et responsables de FEGUINAS d’évoquer tour à tour le lexique de la natation dont entre autres : les disciplines de la natation, les différents types de nage, les épreuves de natation, les caractéristiques des bassins.

Docteur M’Bemba Sacko, présidente de la fédération guinéenne de natation évoque le bien-fondé de l’organisation de cet atelier en faveur des journalistes.

« C’est surtout que vous vous familiarisez avec les activités aquatiques en général et la natation en particulier. Quand je parle de natation, c’est-à-dire qu’il s’agit de la natation en bassin, la natation en eau libre comme la mer, les lacs, afin que ce grand événement que nous projetons du 1er au 3 novembre 2019, s’agissant du championnat d’Afrique juniors de natation de zone II, que vous soyez à l’aise pour transmettre à toute la Guinée, au monde entier comment ces événements sont en train de se dérouler au complexe Marocana et aux îles de Kassa», a-t-elle fait savoir.

Poursuivant son allocution, l’ancienne nageuse, actuellement présidente de la discipline de la natation en Guinée, annonce également que sa fédération qui va abriter pour la première fois cette compétition se fera accompagner par des « experts de la fédération internationale de natation (FINA) et ceux de la confédération africaine de natation (CANA) pour nous aider à mieux organiser cette compétition. J’espère que tout se passera bien ».

Notons que ce championnat d’Afrique juniors de la natation se tiendra à la piscine olympique de marocana ( 1er et 2 novembre, à Conakry) et aux îles de Kassa. Il devra regrouper 14 pays sur 22 annoncés, qui viendront de l’Afrique de l’ouest et du centre, selon les organisateurs.

Abonnez-vous à notre newsletter
Rejoignez les 150 305 autres abonnés Saisissez ici votre e-mail
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy