ECOUTEZ LA RADIO RAS EN DIRECT DE CONAKRY

Officiel : l’ES de Tunis déclarée vainqueur de la LDC Caf avec des sanctions

Réuni cette semaine au Caire, le jury disciplinaire de la confédération africaine de football (CAF) a préconisé des décisions et sanctions financières au comité exécutif de l’organisation panafricaine dans le dossier de la finale retour polémique, ayant opposé l’Étoile sportive de Tunis et le Wydad Athletic club.

Rappel des faits. Le 31 mai dernier, le Wydad Casablanca décidait d’abandonner le match retour de la finale de la Ligue des champions d’Afrique qui l’opposait à l’Espérance de Tunis. Les Marocains avaient protesté contre une panne du VAR, justifiant que la vidéo aurait pu valider un but refusé par l’arbitre du match. Un but qui aurait permis au Wydad de revenir à 1-1 (score du match aller également).

Finalement l’Étoile sportive de Tunis est déclarée vainqueur de la Ligue des champions avec des sanctions financières par les décisions ci-dessous du Jury disciplinaire. Tout comme le Wydad déchu.

cafonline‘ « Le Wydad Athletic Club : est perdant du match de la Finale retour par forfait, une amende de 50,000 USD (Cinquante Mille Dollars Américains) est imposée audit club pour l’abandon du match et une amende de 15,000 USD (Quinze Mille Dollars Américains) lui est infligée pour l’utilisation des fumigènes par les supporteurs.

Le club EST : le Jury Disciplinaire adresse un rappel à l’ordre à M. Mohamed Meddeb, Président du club E.S.T, lui inflige une amende de 20,000 USD (Vingt Mille Dollars Américains) pour son comportement antisportif à l’encontre du Président de la CAF.

Le Jury décide d’imposer au club E.S.T une amende de 50,000 USD (Cinquante Mille Dollars Américains) pour l’usage des fumigènes et jets de projectiles et le comportement antisportif de ses supporteurs et que le club E.S.T jouera ses deux (2) prochains matches interclubs à domicile à huis clos pour l’usage excessif des fumigènes et pétards. Toutefois le Jury Disciplinaire a décidé de suspendre cette sanction en question à condition que votre club ne soit pas coupable d’une telle infraction pour les douze (12) prochains mois. »

Abonnez-vous à notre newsletter
Rejoignez les 150 305 autres abonnés Saisissez ici votre e-mail
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy